Institut Culturel de Shahrestan Adab

Institut Culturel de Shahrestan Adab



Fondé en 2010 par un groupe de jeunes poètes iraniens à Téhéran, l’Institut culturel de Shahrestan Adab (signifie Littéralement ‘Province des Lettres’) est devenu rapidement un centre de découverte et de la promotion de jeunes talents littéraires. 
Avec un programme annuel intitulé Aftabgardan-ha (FR:'Les Tournesols'), l’Institut est également actif dans la promotion de la poésie persane surtout chez la jeune génération iranienne. 
Shahrestan Adab a d'ailleurs fondé Madresseh Roman (Ecole du Roman) ayant pour but d'enseigner aux talents découverts par l'institut comment écrire un roman. Les profs y accompagnent, étape après étape, les futurs auteurs au sein de ce fascinant monde des Lettres.  
D'autre part, la maison d'édition de Shahrestan Adab, spécialisée dans le domaine de la littérature persane, a publié, depuis 5 ans, nombreux ouvrages reconnus et récompensés. En 2014, elle a obtenu le prix du Meilleur éditeur de l'année, remis par M. Hassan Rohani, président de la République islamique d'Iran.
Ali Mohammad Moadab, un poète renommé, est nommé au poste de directeur général de l'Institut depuis sa fondation.

Aftabgardan-ha (Les Tournesols)

Shahrestan Adab est actif dans la promotion de la poésie surtout chez la jeune génération iranienne. Dès 2011, l’Institut a inauguré un programme annuel d'apprentissage de la poésie persane intitulé Aftabgardan-ha (Les Tournesols, d'après le titre d'un poème de Gheissar Aminpour) dont la participation est gratuite mais réservée aux jeunes de moins de 25 ans. 
Aftabgardan-ha propose aux participants des ateliers gratuits de poésie, des cours de l'histoire de la poésie classique iranienne, les deux dirigés par les poètes professionnels. Le programme contient trois séjours complets permettant ainsi aux élèves de tout apprendre sur la poésie persane moderne.
Chaque année, les dirigeants des Tournesols proposent une liste de lecture aux élèves qui contient les ouvrages des auteurs iraniens et non iraniens, parmi eux on pourrait mentionner les noms de Nâzim Hikmet, Ahmed Matar, Mohammad Kazem Kazemi, Morteza Motahari, Jalal Al Ahmad, Qeysar Aminpour et Mehdi Akhavan-Saless.
 Outre les cours, Aftabgardan-ha propose un programme culturel et de loisirs attrayant : visite guidée de la ville, projections de films, musées, sport, et bien d'autres choses encore.
Aftabgardan-ha est géré par Milad Erfanpour, poète renommé. 


École du Roman

L'Ecole du roman a également été fondé en 2011 par Shahrestan Adab, ayant pour but d'enseigner aux talents découverts par l'institut comment écrire un roman en obtenant une connaissance profonde du genre romanesque. Les professeurs sont Belghis Sileimani, Hassan Shahsavari et Hamid Shahabadi, trois intellectuels et romanciers iraniens. 
Après 3 ans d'activités, les élèves ont écrit environs 20 romans dont 10 seront publiés lors de la Foire internationale du livre de Téhéran en mai 2017.  
Le directeur de l'école est Ali Asghar Ezatipak, romancier et critique littéraire. 

Maison d'édition

Les Éditions Sharestan Adab sont le département éditorial de l'Institut. Depuis sa fondation en 2011 plusieurs ouvrages y sont publiés dont la plupart ont obtenu des prix et nominations à l'échelle nationale. 
Lors de la 28ème édition de la Foire internationale du livre de Téhéran en 2014, les Éditions Shahrestan Adab ont reçu le prix du Meilleur éditeur de l'année, remis par M. Hassan Rohani, président de la République islamique d'Iran.
Avec 130 livres répartis en 3 collections différentes, à savoir fiction, recherche littéraire, et la poésie, cette maison d’édition s'est donnée pour objectif d'accueillir, de conseiller et de guider ses talentueux auteurs dans ce passionnant processus créatif qu'est la publication d'un livre jusqu'à la rencontre de leurs lecteurs.


Prix Littéraires & Nominations


Prix du livre de l'année de l'Iran

"Delhi était une étoile" par Morteza Amiri Esfandagheh (Nominé)
"Galaxie des Visages" par Ali Mohammad Moaddab (Nominé)
"Fleuriste Musulman" par Madjid Saadâbâdi (Nominé)
"Mots Conversés" par Mohammad Rezâ Tahmâsbi (Digne d'éloges)
"Un Jardin Entouré de Passions" par Alirezâ Radjabalizâdeh Kachani (Digne d'éloges)

Festival de poésie de Fajr

"Fleuriste Musulman" par Madjid Saadabâdi (Lauréat)
"Coucher du Soleil Prêt à Naître" par Kobrâ Moussavi Ghahfarrokhi (Lauréat)

Prix Littéraire Jalal Al Ahmad
"Être Amoureux À la Manière de Van Gogh" par Mohammadreza Charafi Khabouchân (Nominé)

Prix Annuel du Livre de la Défense Sacré

"Le Chant d'Abâbil" par Madjid Pourvali Kolachtari (Nominé)
"Chanson longue" par Ali Asghar Ezatipâk (Nominé)
"Tout Est Noir en Afrique" par Sâssân Nâtegh (Nominé)
"Deylamzâd" par Mohammad Roudgar (Lauréat)
"Fête du Sang" par Ali Mohammad Moaddab (Nominé)
"Mets Ton Nom au Milieu de ce Poème" par Mohammadrezâ Charafi Khabouchân (Nominé)

Prix Saisonnier du Livre 

"Benares au Matin" par Alirezâ Ghazveh (Lauréat)
"Les Instants Restent Derrière" par Yussef Ghodjogh (Lauréat)
"Varmachour" par Mortezâ Amiri Esfandagheh (Digne d'éloges)

Prix Iranien de la Plume d'Or

"Charbon Pourpre" par Seyed Hossein Hosseini Arsandjâni (Nominé)
"Les Instants Restent Derrière" par Yussef Ghodjogh (Nominé)
"Coucher du Soleil Prêt à Naître" par Kobrâ Moussavi Ghahfarrokhi (Digne d'éloges)

Prix Littéraire Shahid Avini

"Fleuriste Musulman" par Madjid Saadabâdi (Lauréat)

Prix Chahid Ghanipour 

"Le Chant d'Ababil" par Majid Pourvali Kolachtari (Nominé)
"Être Amoureux À la Manière de Van Gogh" par Mohammadreza Charafi Khaboushân (Nominé)
"Les Instants Restent Derrière" par Yussef Ghodjogh (Nominé)
"1001 Fêtes" par Mohammad Mahmoudi Nourâbâdi (Nominé)

Prix Annuel du Livre Ghazal

"Coucher du Soleil Prêt à Naître" par Kobrâ Moussavi Ghahfarrokhi (Lauréat)

Prix Littéraire Première Étape

"Deylamzâd" par Mohammad Roudgar (Lauréat)
"Silence Couvert de Chaume" par Rezâ Cheybâni Asl (Lauréat)

Prix Littéraire Sept Régions

"Tout Est Noir en Afrique" par Sâssân Nâtegh (Nominé)

Festival Littéraire de la Révolution

"Deylamzad" par Mohammad Roudgar (Nominé)
"Fleuriste Musulman" par Madjid Saadabâdi (Lauréat)
"Régicide" par Ebrâhime Akbari Dizgâh (Digne d'éloges)
"Année du Loup" par Djavâd Afhami (Digne d'éloges)
"Le Petit Prisonnier" par Seyed Hossein Hosseini Arsandjâni (Lauréat)
"Rencontre à Miânsi" par Mehdi Kord Rajâyi (2e place)
"Septième Dakhil" par Mohammad Roudgar (3e place)

Prix Annuel du Livre des Étudiants 

"Un Jardin Entouré de Passions" par Alirezâ Radjabalizâdeh Kâchâni (Lauréat)
"Caducifolié" par Amir Ali Soleimâni (Digne d'éloges)

Festival de Khâtam

"Ghâf (Un Récit de la Vie du Prophète Muhammad Basé sur Trois Textes Classiques Persans)" par Yassine Hedjâzi (Digne d'éloges)

Festival d'Art Céleste

"Septième Dakhil" par Mohammad Roudgar (Lauréat)

Festival Littéraire National des Étudiants de Razavi

"Septième Dakhil" par Mohammad Roudgar (Lauréat)

Festival d'Éshragh

"Rencontre à Miânsi" par Mehdi Kord Radjâyi 

Festival de Tolou'e Khordad 

"Rencontre à Miânsi" par Mehdi Kord Radjâyi
دات نت نیوک فارسی